Création littéraire

La traduction littéraire : l’art du flou cohérent.

Par |2019-03-26T09:06:14-05:001 avril, 2019|Création littéraire, Etudes littéraires, Recherche-création, Textes de reflexion, Traduction|

Le travail du traducteur tombe assez rapidement en désuétude ; après une certaine période, tout est à recommencer. Le traducteur doit apprendre à vivre avec cette sorte d’obsolescence programmée. Il est le moine tibétain qui, pendant des jours d’efforts et de patience, dessine un magnifique mandala de sables colorés et qui, au terme de son éreintant labeur, efface son œuvre du revers de la main.

Enchantés d’être désenchantés… ou pas

Par |2019-04-02T10:18:32-05:0026 mars, 2019|Création littéraire, En résidence, Etudes littéraires, Roman, Stéphane Ledien, Textes de reflexion|

Près de vingt ans après sa publication, et alors qu’une nouvelle génération a supplanté celle du néo-polar, l’analyse d’Annie Collovald fait par ailleurs incidemment ressortir la rupture éthique qui semble s’être depuis opérée dans le roman policier noir hexagonal, littérature où s’inscrivent en creux les polarisations sociales et politiques de l’après-11 Septembre.

Tour d’horizon d’un modèle à suivre pour qui aspire à écrire du « noir »

Par |2019-04-02T10:19:37-05:0018 mars, 2019|Comptes rendus, Création littéraire, En résidence, Etudes littéraires, Roman, Stéphane Ledien, Textes de reflexion|

Alors, que raconte cette Histoire de la Série Noire ? Première chose, l’évolution de celle que les initiés ont surnommée la « dame en jaune et noir » y est retracée au fil des tendances du roman policier, surtout anglo-saxon au départ. Pour le bonheur de ceux et celles qui aspirent à écrire du ...

Le crépuscule d’Efrit : morts et résurrections du superhéros

Par |2019-03-05T00:33:08-05:0012 mars, 2018|Création littéraire, Culture populaire, Dossiers thématiques, Forum interuniversitaire 2017 des étudiant-e-s en création littéraire, Recherche-création, Textes de reflexion|

En 1992, l’Amérique est en deuil. Elle pleure l’une de ses figures les plus emblématiques, quoique fictive : Superman meurt des suites d’une violente lutte contre Doomsday, dans le comic book intitulé The Death of Superman. Un lecteur écrit à ce sujet que « l’air semble un peu plus froid. La nuit un peu plus sombre. Les gens un peu plus tristes. Quelque part, un jeune homme fixe le ciel nocturne et une larme solitaire coule le long de sa joue. La perte d’une idole. La perte d’un ami ».

Laisser sa marque… de la poésie à l’épicerie

Par |2019-03-05T00:46:58-05:0014 février, 2018|Création littéraire, Livre d'artiste, Poésie, Textes de reflexion|

Bien plus qu’un pied de nez irrévérencieux aux conventions littéraires, Marques déposées : poèmes offre une démocratisation de la poésie – rendue presque aussi accessible qu’un carnet de couponing. Ainsi, au-delà du ludisme auctorial, l’ouvrage admettrait une lecture engageante, le lecteur étant convié à porter un regard critique sur le partage du capital – symbolique, suivant la conception bourdieusienne du champ; économique, en regard de l’hypocrisie sociale reconduite par les médias de masse.

La princesse et sa soupe : De l’usage du conte comme outil romanesque

Par |2019-03-05T00:34:14-05:001 mai, 2017|Création littéraire, Textes de reflexion|

J’ai toujours préféré la princesse gourmande de ma famille à cette poupée délicate et capricieuse. À l’époque, grâce à ses trucages narratifs, mon père a su réintégrer la soupe aux pois au menu familial tout en évitant d’encourager les élans douillets de ses filles. Aujourd’hui, ce conte déformé m’amène ailleurs, il est aux origines d’une démarche littéraire orientée sur le travail de réécriture et de transformation des textes qui forment ma mythologie personnelle. Car ce que nous dit réellement la version gastronomique de la Princesse au petit pois, ce n’est pas « mangez de la soupe », mais bien « le conte est un outil malléable dont on peut faire ce qu’on veut ».

L’image : intermédialité entre poésie et photographie argentique

Par |2019-03-05T01:20:33-05:0027 mars, 2017|Colloque, Création littéraire, Dossiers thématiques, Forum interuniversitaire 2016 des étudiant-e-s en création littéraire, Photographie, Poésie, Textes de reflexion|

Dans le cadre de ma maîtrise en études littéraires, j'ai pu m'appuyer sur l'étude du poète Jacques Roubaud et de sa femme la photographe Alix Cléo Roubaud pour alimenter ma réflexion sur ces rapports étroits. [...] Chez eux, démarche artistique et vie personnelle mêlent alors leurs voix en une trame complexe par le biais de références internes, d'échos thématiques et autres jeux formels qu'il est très intéressant de documenter. Alix Cléo Roubaud tenait un journal qui permet heureusement de retrouver certaines clefs de lecture, ce qui permet de constater que, chez elle, la recherche de l'Image se nourrissait beaucoup du travail de son poète de mari, que cette recherche s'inspire de ce travail ou le place au contraire comme négatif photographique : « Impossible d'écrire, mariée à un poète » (Roubaud, 1984 : 126), écrit-elle dans son journal.