Collaborateurs

Collaborateurs

Collaborateurs

Adeline Thulard - 1 post

Adeline Thulard est doctorante en cotutelle entre l’Université Lumière Lyon 2 et l’Università Statale di Milano, sous la direction de Mireille Losco-Lena et Maddalena Mazzocut-Mis. Son travail de recherche est soutenu par la Région Rhône-Alpes et l’Université Franco-Italienne. Sa thèse s’intitule « le rêve comme paradigme esthétique et poétique de la scène contemporaine », et porte sur le type de représentation et de réception en jeu dans certaines oeuvres contemporaines. Son corpus comprend divers artistes: Tadeusz Kantor, Pina Bausch, Jan Lauwers, Pippo Delbono, Emma Dante. Elle participe aux comités de rédaction des revues Itinera et Lebenswelt de l’Université de Milan. athulard@mail.univ-lyon2.fr

Aimée Lévesque - 8 posts

Aimée Lévesque est née à Rimouski en 1985. Diplômée en linguistique et en didactique de l'Université de Montréal, bientôt diplômée en pédagogie de l'UQAM, elle enseigne le français au cégep John-Abbott. Quand elle ne fait pas écrire ses étudiants, elle écrit elle-même, surtout de la poésie. Elle publie sur son propre blogue (hiroshimem.com), mais a aussi écrit dans Urbania (Spécial gros), La Tribune juive, Poème sale et, bien sûr, Le Crachoir de Flaubert

Alain Beaulieu - 5 posts

  Écrivain et professeur de création littéraire à l’Université Laval, Alain Beaulieu est surtout connu comme romancier. Son œuvre compte actuellement treize romans. Ses textes pour le théâtre ont été présentés en lecture publique à Montréal et à Québec. Il dirige la revue Le Crachoir de Flaubert consacrée à la création et à la réflexion sur celle-ci en milieu universitaire. L’œuvre d’Alain Beaulieu a été couronnée de nombreux prix. L’auteur a remporté à deux reprises le Prix littéraire Ville de Québec–Salon international du livre de Québec - en 2006 pour Aux portes de l’Orientie et en 2007 pour La Cadillac blanche de Bernard Pivot. Paru en France et au Québec en 2010, Le Postier Passila a été finaliste au Prix du Gouverneur général en 2011. La même année, il a remporté le Prix à la création artistique du CALQ pour la région de la Capitale-Nationale. En 2014, il a reçu le Prix de la personnalité littéraire de L’Institut Canadien de Québec pour la qualité de son œuvre littéraire, son engagement soutenu auprès des écrivains de la relève ainsi que sa contribution au milieu littéraire de la capitale. Son plus récent roman s'intitule L’Interrogatoire de Salim Belfakir.  

Alec Serra-Wagneur - 1 post

Diplômé de l’École Supérieur de Théâtre de l’UQÀM, Alec Serra-Wagneur compte en tant qu’acteur plusieurs productions théâtrales à son actif. À titre d’auteur, il a produit le texte dramatique d’une pièce montée par la compagnie de théâtre qu’il a fondée. Il entame présentement une Maîtrise en études littéraires, profil création, à l’UQÀM.  

Alex Thibodeau - 2 posts

Alex Thibodeau est étudiante au baccalauréat intégré en langue française et rédaction professionnelle (concentration création littéraire) à l’Université Laval. Elle y poursuit également des études en langues modernes, notamment en allemand, en chinois et en japonais. Elle a publié quelques nouvelles dans des revues universitaires, dont le …Lapsus. alex.thibodeau.1@ulaval.ca

Alex Noël - 1 post

Alex Noël est enseignant au Cégep et doctorant au Département des littératures de l’Université Laval. Ses recherches, financées par le CRSH, portent sur la dépossession dans le roman québécois et sont dirigées par François Dumont (en codirection avec Élisabeth Nardout-Lafarge). En 2013, il a déposé à l’Université McGill un mémoire de maîtrise intitulé Le déplacement de la mémoire dans l’œuvre romanesque de Milan Kundera et, l’année suivante, il a donné à titre de chargé de cours un séminaire de maîtrise en littérature québécoise à l’université Jawaharlal Nehru de New Delhi. Ses intérêts de recherche portent principalement sur le temps et la mémoire dans le roman moderne, ainsi que sur l’évolution de différents thèmes dans la littérature québécoise. Parallèlement à son parcours de jeune chercheur, il a écrit différents textes de création, dont une nouvelle publiée en France chez Buchet Chastel et qui lui a valu le Prix du jeune écrivain de langue française 2016.

Alex McCann

Né à Montréal, mais ayant grandi à Trois-Rivières, Alex a complété un baccalauréat en études littéraires à l'Université Laval, où il termine présentement une maîtrise portant sur les rapports entre poésie et mouvements sociaux au Québec. En 2014, il a participé au recueil Sous une même écorce et il a publié, en 2017, « Petits poèmes de fin du monde », une suite poétique au sein du numéro 106 de la revue Arts Le Sabord. Toujours entouré de projets à demi-terminés, la création lui sert d’exutoire (lire ici procrastination) quand l’écriture de son mémoire s’avère être trop exigeante.

Alexandre Eyriès - 1 post

Alexandre Eyriès (né en 1979) est Docteur en littérature française contemporaine (thèse sur l’oeuvre d’Henri Meschonnic) et enseignant-chercheur à l’Université de Nice Sophia Antipolis. Spécialiste de la littérature contemporaine, il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur André Malraux, Joseph Kessel, Pascal Quignard, Jacques Ancet, Claude Vigée, Kenneth White, etc. Il mène également des recherches en didactique de la littérature et de l’écriture. Il collabore aux revues Encres Vives, Faire Part, Autre Sud, Diérèse, Europe et Cahier Critique de Poésie par des articles, des notes de lecture et des poèmes. Écrivain, il est l’auteur de six recueils de poèmes (dont Anfractuosité du jour, Dans l’orbe du temps et D’air et de roc aux Éditions Encres Vives) et d’un recueil de nouvelles (Des soucis et des hommes). Alexandre.EYRIES@unice.fr

Alexandre Dubé-Belzile - 2 posts

Originaire de la ville de Gatineau, Alexandre Dubé-Belzile est traducteur et candidat à la maîtrise en études langagières de Université du Québec en Outaouais. Converti à l’Islam depuis 2010, il s’intéresse à la traduction cannibale, à l'anarchisme, aux théorie du genre, à l'idéologie et à la traduction militante. En plus de poursuivre ses études, il collabore depuis deux ans à la revue L’Esprit Libre et a publié une nouvelle au Crachoir de Flaubert.    

Alexandre Krzywonos

À l'hiver 2020, Alexandre Krzywonos entame une maîtrise en études littéraires, volet recherche-création, à l’Université de Sherbrooke. Il ne sait pas tout à fait sur quoi elle portera. Sinon, il est récipiendaire du prix littéraire Joseph-Bonenfant 2019 et il a publié dans les numéros Symphonie et Cacophonie de la revue littéraire Cavale. Parfois il dessine, mais jamais avec grand sérieux.