Hymne à la beauté du monde
2017/12/06 0

tu étais de Morisset-Station j’ai jamais compris pourquoi on appelait ça Morisset-Station au lieu de Saint-Benjamin-Station c’est sûr qu’il y a déjà eu l’hôtel Morisset mais ça fait longtemps que c’est fermé mes parents sont déjà sortis là-bas c’était le haut lieu de la débauche dans toute la Beauce la bâtisse a ensuite été rachetée par Jean-Guy et sa femme Graça qui prenaient soin de trisomiques peut-être que les parents voulaient plus rien savoir d’eux autres who knows toujours est-il qu’ils en ont gardé une bonne gagne comme Bébé Lily Pierrick m’a déjà dit qu’elle avait l’air de deux reins sur un squelette d’autres que j’ai pas connus j’étais probablement trop jeune faudrait que je demande à mon frère et à ma sœur paraît qu’il y en a un qui bouffait de la colle liquide aller-retour ça peut pas être pire que Sébastien Boutin je me souviens surtout de toi tu étais grand mince élancé même tu étais plus vieux que tous nous autres parce que tu avais une petite moustache je dirais que tu avais tout proche de la vingtaine quand on s’approchait de toi au lieu de nous dire salut tu criais hou toé avec le gros cheese d’étampé dans face des fois j’aurais aimé ça être un déficient j’aurais pas eu assez de neurones et de bonnes cellules pour me rendre compte qu’on riait de moi à longueur de journée et que j’étais la risée de toute la polyvalente l’intelligence même quand elle est pas très développée est la plus grande des malédictions j’aurais pu me promener avec un sourire niaiseux accroché à mes lèvres complètement absent zombie Night of the Living Dead ou The Return of the Living Dead le genre de gars qui a une peanut à la place du cerveau et qui distribue des câlins à tout le monde comme les Hells leur coke sur la rue Ontario j’aurais eu connaissance de rien j’aurais aussi mangé de la colle big time si j’avais voulu j’aurais écouté Les Calinours en tapant des mains ou La Ribambelle peut-être même Kim et Clip j’aurais pu manger tout ce que j’avais voulu et devenir le gros baquais qu’on aurait pointé du doigt mais ç’aurait pas été grave parce que je m’en serais pas rendu compte j’aurais été un gros rien un néant total et j’aurais été parfaitement heureux à la place j’étais un petit gros (un peu trop) intelligent qui en savait trop sur le monde assez en tout cas pour comprendre qu’il est règle générale très mesquin et décevant pour moi c’était impossible d’être insouciant comme toi toutes les insultes les noms les osties de noms criés à tue-tête me lacéraient la peau me déchiraient les entrailles me tuaient à petit feu doucement très doucement comme on martyrise lentement un prisonnier de guerre pour lui soutirer des informations doucement en y prenant un certain plaisir pour ne pas dire un plaisir certain doucement tout doucement une mort des plus douces tranquilles comme chez Simone de Beauvoir à 33 ans je suis bel et bien vivant du dehors mais mort par en dedans complètement mort mes organes fonctionnent la mécanique est ok mais je sens que quelque chose quelque part est brisé comme la fois où la strappe de la timing belt de mon char a pété une belle cochonnerie qui se rafistole mais pas plus c’est peut-être mon cœur mon âme je pense que c’est mon cœur il est noir j’en suis sûr défait décomposé inapte à aimer des fois je me demande si ce mot a encore du sens aimer juste l’écrire est complètement obscène souvent je me demande s’il y a quelque chose sur cette terre qui fait encore du sens la mort peut-être Huguette Gaulin avait donc raison de crier Vous avez tué la beauté du monde avant de s’immoler par le feu