Poésie

Laisser sa marque… de la poésie à l’épicerie

Par |2019-03-05T00:46:58-05:0014 février, 2018|Création littéraire, Livre d'artiste, Poésie, Textes de reflexion|

Bien plus qu’un pied de nez irrévérencieux aux conventions littéraires, Marques déposées : poèmes offre une démocratisation de la poésie – rendue presque aussi accessible qu’un carnet de couponing. Ainsi, au-delà du ludisme auctorial, l’ouvrage admettrait une lecture engageante, le lecteur étant convié à porter un regard critique sur le partage du capital – symbolique, suivant la conception bourdieusienne du champ; économique, en regard de l’hypocrisie sociale reconduite par les médias de masse.

Son corps parlait pour ne pas mourir de Symon Henry : pour un réenchantement du monde

Par |2017-06-05T06:58:10-05:005 juin, 2017|Arts visuels, Livre d'artiste, Poésie, Textes de reflexion|

Lʼécriture, qui se fait de plus en plus fragmentaire au fil du recueil, laisse deviner toutes les angoisses qui rongent l'énonciateur dont la parole nʼest pas aisée. Il faut dire que la voix poétique est chargée dʼune tâche ardue : celle de réenchanter, voire de réinventer le monde à partir dʼun corps qui cherche désespérément à parler. Pour Henry, cette recherche se fait sur tous les fronts, musical, visuel et poétique et se résume en un mot : Vergangenheitsbewältigung, ce qui signifie dʼamorcer un dialogue avec le passé, à la fois personnel et historique, comme le déclare lʼauteur.

L’image : intermédialité entre poésie et photographie argentique

Par |2019-03-05T01:20:33-05:0027 mars, 2017|Colloque, Création littéraire, Dossiers thématiques, Forum interuniversitaire 2016 des étudiant-e-s en création littéraire, Photographie, Poésie, Textes de reflexion|

Dans le cadre de ma maîtrise en études littéraires, j'ai pu m'appuyer sur l'étude du poète Jacques Roubaud et de sa femme la photographe Alix Cléo Roubaud pour alimenter ma réflexion sur ces rapports étroits. [...] Chez eux, démarche artistique et vie personnelle mêlent alors leurs voix en une trame complexe par le biais de références internes, d'échos thématiques et autres jeux formels qu'il est très intéressant de documenter. Alix Cléo Roubaud tenait un journal qui permet heureusement de retrouver certaines clefs de lecture, ce qui permet de constater que, chez elle, la recherche de l'Image se nourrissait beaucoup du travail de son poète de mari, que cette recherche s'inspire de ce travail ou le place au contraire comme négatif photographique : « Impossible d'écrire, mariée à un poète » (Roubaud, 1984 : 126), écrit-elle dans son journal.

La fosse aux pions

Par |2019-03-05T01:09:09-05:0012 mai, 2015|Création littéraire, Dossiers thématiques, Essai, Investir les marges, Poésie, Table ronde, Textes de creation, Textes de reflexion|

Investir la marge, c’est assumer la part des ténèbres dans lesquelles le foreur laisse l’interlocuteur, c’est assumer l’inconnu, donc à l’aveuglette, c’est se prêter à l’interprétation, c’est se découvrir le flanc aux attaques de ceux qui sont au bord du gouffre. Investir la marge, c’est oser avouer que le forage est prévu mais non pas infaillible, c’est s’exposer au public en tant qu’agglomération de mésadaptés, c’est fournir à l’autre un point d’ancrage pour explorer l’autrement vrai et impossible.

« « Poétrice » à deux têtes et les voix(es) à prendre : se déplacer, se replacer, se remplacer » : une conférence de Cynthia Hahn

Par |2019-05-09T12:59:25-05:0025 mars, 2015|Arts visuels, Baladodiffusion, Création littéraire, Poésie, Rencontres d'auteur.e.s, Textes de reflexion, Traduction|

Dans le cadre de sa série de conférences sur les transgressions génériques et la création interartistique, Le Crachoir de Flaubert a reçu Cynthia Hahn le 26 février 2015 à l'Université d'Ottawa. Cette conférence a tracé le parcours littéraire et son parallèle «traductionnaire» de la poétesse et traductrice Cynthia Hahn. La rencontre est maintenant disponible en baladodiffusion.

«Transfluence à la japonaise » : une conférence d’André Duhaime et Raymond Aubin

Par |2015-03-16T12:40:53-05:0016 mars, 2015|Arts et technologie, Arts visuels, Baladodiffusion, Cinéma, Création littéraire, Photographie, Poésie, Textes de reflexion|

Dans le cadre de sa série de conférences sur les transgressions génériques et la création interartistique, Le Crachoir de Flaubert a reçu André Duhaime et Raymond Aubin le 9 février 2015, à l'Université d'Ottawa. La conférence est maintenant disponible en baladodiffusion.

«Poésie et matières» – Les Rendez-vous poétiques #4

Par |2014-12-28T18:58:06-05:002 mars, 2015|Arts visuels, Baladodiffusion, Création littéraire, Poésie, Textes de reflexion|

Dernière table ronde ottavienne des Rendez-vous poétiques, «Poésie et matières» se déroulait le lundi 8 décembre à l'Université d'Ottawa. Cette table ronde animée par Catherine Voyer-Léger a réuni deux poètes singuliers de la région d'Ottawa : Guy Jean et Gilles Lacombe. La conférence est maintenant disponible en baladodiffusion.

«Autoportrait : tête-à-tête avec Herménégilde Chiasson» – Les Rendez-vous poétiques #3

Par |2014-12-27T20:09:34-05:0016 février, 2015|Arts visuels, Baladodiffusion, Création littéraire, Poésie, Textes de reflexion|

«Autoportrait: tête-à-tête» est la troisième et avant-dernière table-ronde des Rendez-vous poétiques dans la ville d'Ottawa. Le fameux artiste acadien Herménégilde Chiasson était seul à la table de Catherine Voyer-Léger pour une discussion autour de ses récents travaux. La conférence est désormais disponible en baladodiffusion.